Marilou André / Dualité de la matrice // Du 14 au 23 janvier 2022

Marilou André, Les Dames de Medvejnac, 2021, marbre et résidus industriels en thermoplastique recyclé.

Dans son exposition Dualité de la Matrice, Marilou André réemploie les icônes féminines de l’ère paléolithique en tant que symbole actuel du féminin. Femme mère, femme cueilleuse, femme au savoir obstétrical, chacune de ses œuvres datant de milliers d’années sont ici encore à employer. Face à l’apport et au rôle social des femmes du début de l’humanité tels que raconté par les anthropologues Marilou nous questionne. Et si tout était là, depuis toujours ? Que lèguerons-nous à présent ? 
Par la forme, le processus créatif de Marilou André pénètre les techniques de distanciation temporelle et culturelle par le truchement desquelles les objets d’art se contextualisent et se redéfinissent en tant qu’artefacts.

Extrait du texte de Charlotte Olivier

L’Anthropocène et ses héritiers

Matériaux : Marbre blanc et thermoplastique recyclé 

Le plastique est allégoriquement représenté comme l’entité vivante—il n’est plus seulement l’intrus, comme c’est le cas très concret du parcours du plastique quand il pénètre l’organisme des mammifères—dans ce travail, il domine l’activité du corps cellulaire. Mi-humain, mi-animal, ce triptyque sculptural est inspiré d’une figurine de terre cuite trouvée à Medvedjnac en Serbie datant du 5e millénaire av. J.-C.


Du mardi au samedi de 12h à 17h

Vernissage, samedi 15 janvier

Lien de l’événement Facebook ICI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s