DYSTOPIE // Malika Rousseau et Jésus Castro Rosas

Du 5 au 12 juin 2017
12h – 17h

Jusqu’à 22h jeudi

Malika Rousseau, Géopoéthique (détail), fil de métal, 172 x 102cm, 2015.


//

DYSTOPIE aborde la notion de la géopolitique en façonnant la matière. Cette exposition explore le concept d’espace comme lieu de référence culturel, plus précisément le phénomène de migration qui existe depuis toujours entourant les zones frontalières. Sensible aux faits de l’actualité portant sur l’immigration, notre travail expose certains aspects touchant aux diverses injustices sociales reliées à ces évènements. Dystopie s’intéresse aux peuples en situation d’exil ainsi qu’à l’univers du migrant marqué à travers son quotidien et à travers les différentes répercussions identitaires vécues lors de l’intégration culturelle.

Les démarches, de Jesus Castro Rosas et Malika Rousseau, rassemblent peintures, sculptures, installations et dessins où l’interaction des œuvres crée un nouveau paradigme. La revalorisation d’un certain savoir-faire technique et le contact direct avec la matière mènent nos pratiques vers une poésie graphique et figurative. Dans cette proposition, la forme et le contenu s’unissent par les traitements plastiques utilisés. Ainsi, la matière se forme et s’exprime, dénonce et questionne pour inviter le spectateur à une réflexion au sujet de notre rôle dans ce jeu d’espace réinventé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s